Les syndicats en région
Accueil > Actualités > Sénat : rejet de la proposition de résolution d’un moratoire sur les pesticides néonicotinoïdes

Sénat : rejet de la proposition de résolution d’un moratoire sur les pesticides néonicotinoïdes

9 février 2015

L’Union Nationale de l’Apiculture Française et l’ensemble des apiculteurs qu’elle représente s’indignent une fois de plus face à l’inaction volontaire de l’Etat à porter secours à l’apiculture française en extrême difficulté. Une grande majorité de sénateurs ont, en effet, rejeté la proposition de résolution, présentée le 4 février dernier, par le sénateur Joël Labbé, et portée par l’UNAF et des organisations environnementales, visant à proposer un moratoire sur les pesticides néonicotinoïdes en France et au niveau européen.

L’Union Nationale de l’Apiculture Française et l’ensemble des apiculteurs qu’elle représente s’indignent une fois de plus face à l’inaction volontaire de l’Etat à porter secours à l’apiculture française en extrême difficulté. Une grande majorité de sénateurs ont, en effet, rejeté la proposition de résolution, présentée le 4 février dernier, par le sénateur Joël Labbé, et portée par l’UNAF et des organisations environnementales, visant à proposer un moratoire sur les pesticides néonicotinoïdes en France et au niveau européen.

Sénat : rejet de la proposition de résolution d’un moratoire sur les pesticides néonicotinoïdes

Rappelons que 2014 a été une année noire pour l’apiculture avec une production nationale qui a été la plus faible de notre histoire ! Environ 10 000 tonnes contre 32 000 en 1995. A l’exception de l’Ouest et de la Bretagne qui semblent quelque peu épargnés, dans toutes les régions de France et en particulier dans les grandes régions de production les récoltes ont affichées une baisse de 50 à 80%.

Pour l’Union Nationale de l’Apiculture Française, il y a urgence à agir et attendre plus longtemps une interdiction indispensable des pesticides néonicotinoïdes serait inacceptable en raison des mortalités records que connaissent aujourd’hui un grand nombre d’apiculteurs.

Malgré les résultats scientifiques, les institutions et le gouvernement restent sourds :
De très nombreuses études scientifiques démontrent pourtant les liens entre la mortalité accrue des abeilles et les insecticides néonicotinoïdes. Parmi les dernières recherches menées, celles du groupe de travail international sur les pesticides systémiques qui met en lumière l’impact sans précédent de ces substances sur les populations d’abeilles dans le monde.

A l’heure même où le Sénat rejetait la proposition d’un moratoire sur les pesticides nénonicotinoïdes, Manuel Valls et Ségolène Royal présentaient la feuille de route de la 3e conférence environnementale au Conseil national de la transition écologique. L’occasion pour le premier ministre d’évoquer le sujet des substances néonicotinoïdes en indiquant « Il faut diminuer l’utilisation des pesticides tant pour le milieu que pour la santé ».... Encore des annonces que les apiculteurs aimeraient voir se concrétiser !

L’Union Nationale de l’Apiculture Française appelle le gouvernement à interdire sans attendre les pesticides néonicotinoïdes responsables du déclin mondial des colonies d’abeilles.

PESTICIDES : au sein de l’UE, la France est championne en matière d’utilisation. En 2013 elle bat son record avec + 9,2% !

Vote au Sénat :
Sur 337 votants, 312 suffrages ont été exprimés. 248 sénateurs se sont exprimés contre cette proposition, seulement 64 sénateurs se sont prononcés pour. Le vote étant à scrutin public, vous pouvez avoir accès au détail des votes sur : http://www.senat.fr/les_actus_en_detail/article/pesticides-1.html

Union Nationale de l'Apiculture Française - UNAF - 26, rue des Tournelles - 75004 Paris Tel. 01 48 87 47 15 Fax. 01 48 87 76 44 Mentions légales et crédits