Les syndicats en région
Accueil > Actualités > Le 21ème Congrès National de l’Apiculture Française, organisé par l’UNAF et le Syndicat des Apiculteurs du Puy-de-Dôme vient de fermer ses portes sur un formidable succès.

Le 21ème Congrès National de l’Apiculture Française, organisé par l’UNAF et le Syndicat des Apiculteurs du Puy-de-Dôme vient de fermer ses portes sur un formidable succès.

3 novembre 2016

7 000 à 8 000 participants dont une cinquantaine d’intervenants, scientifiques français et internationaux, ont partagé leurs préoccupations, des innovations et les dernières études scientifiques permettant d’apporter des réponses concrètes aux problématiques majeures de la filière apicole.

Des délégations d’apiculteurs venues de toutes les régions de France métropolitaine et d’Outre-mer (Apiculteurs de La Réunion, la Guadeloupe, la Martinique), mais aussi d’Europe ont suivi avec attention les nombreuses conférences et tables-rondes proposées pendant ces 4 jours. Amphithéâtre comble et conférence parfois reconduite pour des participants passionnés, ce 21ème congrès a été une belle victoire pour l’avenir de l’apiculture !

Parmi les thèmes les plus suivis : ▪ les différents impacts des pesticides sur les abeilles ▪ le rôle de la pollinisation dans l’amélioration des rendements agricoles ▪ L’état de santé des colonies et des reines ▪ Nouveaux OGM, quel impact sur les abeilles ? ▪ Le marché national et international du miel ▪ le Frelon Vespa velutina : comment organiser la lutte ▪ Devenir apiculteur professionnel aujourd’hui ▪ Apithérapie : l’utilisation des produits de la ruche en médecine.

Une inauguration marquante

L’inauguration du congrès s’est faite en présence de Madame Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer. La ministre plusieurs fois ovationnée par les apiculteurs a annoncé, notamment, devant un amphithéâtre comble :

- Qu’elle avait demandé à l’Union Européenne l’extension de l’interdiction des néonicotinoïdes à l’ensemble du territoire européen.
- Le vote prochain d’un décret au Conseil d’Etat autorisant les Préfets à organiser la destruction des nids de frelon asiatique sur leur territoire.
- Un crédit de 10 millions d’euros pour le financement d’alternatives aux néonicotinoïdes.
- La possibilité de mise en place de ruchers Abeille, sentinelle de l’environnement® (programme national de l’UNAF), dans le cadre des conventions des Territoires à Energie Positive pour la Croissance Verte.

Pour Gilles Lanio, Président de l’UNAF : « La présence de la ministre de l’Environnement a été d’autant plus appréciée par les apiculteurs que jamais encore un ministre en fonction n’avait pris part à un congrès national des apiculteurs, soulignant ainsi l’absence totale de soutien et de représentation du ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll ».

Un salon d’exposants complet

Une centaine d’exposants représentant l’ensemble des partenaires de la filière apicole française (ruches, matériel de miellerie et de transhumance, conditionnement, négoce, cosmétique, conseil, laboratoires, développement…,) présents dès le jeudi, ont connu une très forte fréquentation. Les apiculteurs toujours curieux étaient nombreux pour les démonstrations, et les découvertes de matériels spécialisés innovants.

Un public attentif et curieux

Quelques 5000 à 6000 Clermontois sont venus nombreux aux manifestations festives et pédagogique proposées : conférences grand public, expositions, marché des miels et des produits de la ruche, marché des produits du terroir.

Les apiculteurs et l’UNAF restent mobilisés.

A l’issue de ce 21ème congrès, les revendications portées par l’UNAF sont plus que jamais d’actualité :

→ Une meilleure évaluation des produits sanitaires.

→ Des contrôles accrus des miels d’importation

→ Une évolution vers une agriculture plus respectueuse de l’abeille et de l’environnement.

→ Une interprofession en phase avec les aspirations de la filière apicole.

→ Des moyens de lutte efficace contre le frelon asiatique.

Union Nationale de l'Apiculture Française - UNAF - 26, rue des Tournelles - 75004 Paris Tel. 01 48 87 47 15 Fax. 01 48 87 76 44 Mentions légales et crédits