Inauguration du label APIcité® dans les locaux de la Société Nationale d'Horticulture Française
Accueil > Labellisés APIcité© > Le détail des communes labellisées en 2016

Le détail des communes labellisées en 2016

Voici quelques détails supplémentaires sur les communes labellisées en décembre 2016, plus d’informations sur le label APIcité©.

Dijon (21) – 150 100 habitants

voir plus Lire plus

Dijon, Préfecture du département Côte d’Or, œuvre pour être reconnue "référence écologique en Europe". Outre les actions structurantes menées dans les domaines des déplacements, des énergies et de l’aménagement, la Ville de Dijon mène une stratégie volontariste en matière de biodiversité urbaine. Des acteurs sont mobilisés, des programmes sont engagés, des actes concrets ont déjà permis de favoriser la diversité naturelle et les habitants sont appelés à y participer. La Ville a notamment mis en place une politique de fleurissement et de végétalisation visant à développer la présence des plantes mellifères et utiles à l’ensemble des pollinisateurs. Actuellement près de 8 hectares sont aménagés en prairie urbaines, à partir de mélanges d’espèces et variétés sélectionnées. L’engagement de la Ville de Dijon en 2013 auprès de l’UNAF pour le programme "Abeille, sentinelle de l’environnement" constitue également un point structurant de l’action.

Montberon (31) - 2 900 habitants

voir plus Lire plus

Montberon est une commune de l’aire urbaine de Toulouse, située 15 km au Nord-Ouest de Toulouse, sur le versant de la Garonne. Sa proximité avec la métropole et la présence de communes plus étendues ne l’ont pas empêché de conserver son caractère de "village". Des secteurs boisés se situent aux abords des ruisseaux en limite communale, et constituent des espaces naturels de transition entre les zones agricoles et les espaces bâtis urbanisés. Ces secteurs boisés représentent un enjeu fort en termes de patrimoine naturel pour la commune. La Ville de Montberon souhaite offrir le meilleur cadre de vie possible à la population. Cette notion de qualité de vie s’appuie sur la qualité de l’environnement dans sa signification la plus globale, à la fois urbaine, écologique, sanitaire ou naturelle.

Paris (75) – 2 230 000 habitants

voir plus Lire plus

Sur un territoire de 105km², avec plus de 2 millions d’habitants, Paris a mis en place une politique environnementale forte, concrétisée par des plans d’actions souvent précurseurs : plan climat énergie depuis 2005, plan biodiversité depuis 2011, plan alimentation durable de la restauration collective (50% d’alimentation durable en 2020) et en développement : agriculture urbaine, compost, économie circulaire... Cette mandature a fixé pour objectif de renforcer la place de la nature à Paris, notamment à travers l’installation de ruches. Afin d’accompagner, de susciter et de renforcer les projets en faveur des pollinisateurs, la Ville s’est dotée, en mars 2016, d’un Plan « Ruches et Pollinisateurs », voté par le conseil de Paris, concrétisation d’une stratégie de développement des ruchers sur le territoire parisien d’ici 2020. Ce plan d’actions sera l’occasion de mettre en œuvre tous les vecteurs de développement des ruchers à Paris, avec une attention particulière pour l’ensemble des insectes pollinisateurs sauvages, dont l’action est complémentaire de celle des abeilles domestiques.

Tarbes (65) - 43 500 habitants

voir plus Lire plus

Tarbes, Préfecture des Hautes Pyrénées, s’inscrit depuis 2007 dans une démarche environnementale volontaire et pragmatique axée sur un projet unique au niveau national d’éducation au développement durable. Ce projet est mené en parallèle de la mise en place d’un programme « Mairie Eco Responsable », impliquant la quasi-totalité des services sur les thématiques des déchets, de l’énergie, des achats, de la mobilité… et bien sûr de la biodiversité.
C’est donc tout naturellement que la Ville s’est intéressée dès 2010 aux abeilles, aux apiculteurs et à l’ensemble des problèmes que traverse cette profession. Cela s’est traduit concrètement par la création d’un rucher municipal, celle d’un « Observatoire départemental du frelon asiatique », la mise en place progressive du « zéro phyto » dès 2008 et l’établissement d’un module pédagogique sur l’abeille suivi par 800 enfants par an depuis maintenant 6 ans.

 

Amiens (80) - 132 700 habitants

voir plus Lire plus

La Ville d’Amiens, préfecture de la Somme, comprend un territoire d’une superficie de 5000 hectares qui a choisi de faire la part belle à ses espaces naturels. Outre les Hortillonnages - jardins au milieu de canaux en plein cœur de ville et en majorité privés - son patrimoine naturel représente 760 hectares, dont : 340 hectares d’espaces verts, de promenades et de berges plantées, 44 hectares de jardins familiaux, 37 hectares de cimetières paysagers, ainsi que 300 hectares de massifs boisés situés en limite d’agglomération. Le patrimoine arboré est également remarquable avec 39 000 arbres. Amiens protège son environnement : 32 hectares d’espaces humides sont en Zone Naturelle d’Intérêt Faunistique et Floristique et 38 hectares sont classés au Plan local d’urbanisme en Espace boisé classé. Enfin, la Ville a obtenu en 2012 le Label 4 fleurs pour son fleurissement, la gestion des espaces extérieurs et le soin apporté à la propreté et à l’environnement urbain. La Ville a adopté en 2016, la Charte d’entretien des espaces publics initiée par notre région, ainsi que la Charte de préservation des pollinisateurs élaborée par la Communauté d’agglomération Amiens Métropole.

Clermont-Ferrand (63) - 141 600 habitants

voir plus Lire plus

Clermont-Ferrand, préfecture du Puy-de-Dôme, est attachée à la mise en œuvre de politiques de développement durable, avec notamment la démarche Agenda 21 engagée depuis plus de 10 ans. Depuis 2010, la Ville et l’UNAF sont liées par un partenariat. Par l’engagement de la Ville dans le programme "Abeille Sentinelle de l’Environnement", Clermont-Ferrand souhaite sensibiliser ses habitants au rôle essentiel des abeilles dans le maintien de la biodiversité. La Ville de Clermont-Ferrand possède huit ruches installées dans 2 parcs « zero phyto » où la gestion différenciée a été mise en œuvre. Cette démarche a été accompagnée par la LPO Auvergne et le Conservatoire des Espaces Naturels d’Auvergne (CEN Auvergne) qui ont réalisé un diagnostic de la faune et de la flore sur les deux parcs et fait des propositions de gestion. En 2013, la Ville s’est également engagée dans la charte Phyt’Eauvergne d’entretien des espaces publics avec pour objectif de respecter le niveau 2 : ne plus traiter chimiquement les espaces à risque fort pour la qualité de l’eau.

Javerdat (87) - 720 habitants

voir plus Lire plus

Javerdat est une commune rurale située à l’Ouest du département de la Haute-Vienne, à une trentaine de kilomètres de Limoges. En 2007, la nouvelle équipe municipale a fait le choix de s’inscrire dans une politique de respect et de protection de son environnement. En lieu et place de terrains communaux laissés à l’abandon, la commune a réalisé sur plus de 7ha la plantation d’essences mellifères et nectarifères. La commune a créé un rucher municipal sur ce nouvel espace et mis en place un sentier de découverte appelé « l’arbre et l’abeille ». La municipalité a également signé la charte « zéro pesticide » avec Limousin Nature et Environnement.

La Grigonnais (44) - 1 600 habitants

voir plus Lire plus

Petite commune rurale du Nord de la Loire-Atlantique, La Grigonnais est engagée depuis 15 ans dans une politique de développement durable. Cela s’est traduit par diverses actions telles que la prise de 3 arrêtés contre les cultures OGM, l’utilisation du Fipronil et de l’Imidaclopride, et récemment contre les néonicotinoïdes. Les espaces verts sont gérés de manière naturelle, et un nouvel effort a été réalisé en matière d’énergie avec la mise en place d’une chaudière bois pour les bâtiments publics. Depuis 2010, la Municipalité s’engage en faveur de l’abeille avec des animations autour de l’apiculture durant la semaine du Développement Durable.

Mèze (34) - 11 000 habitants

voir plus Lire plus

Blottie entre garrigue, vignobles et étang de Thau, Mèze cultive avec fierté son caractère méditerranéen bien trempé, forgé au fil des siècles et des civilisations qui s’y sont succédé depuis l’antiquité. Mèze est une commune engagée dans une perspective de protection de l’environnement depuis le années 1980. La municipalité a mis en place la création d’une station de lagunage et d’un Ecosite avec un périmètre dédié aux entreprises liées à l’environnement. Le port de Mèze est engagé depuis le début des années 2000 dans une démarche globale et profonde de protection du milieu très sensible de la lagune de Thau. Ces efforts menés par la Ville de Mèze, en partenariat avec le Département de l’Hérault, ont permis d’obtenir la certification du très rigoureux bureau de contrôle des normes, Afnor. Par ailleurs, la commune est passée au « zéro phyto » avec l’accompagnement de « Vert demain » et a mis en œuvre le plan d’action Agenda 21.

Pernes-les-Fontaines (84) - 10 100 habitants

voir plus Lire plus

Pernes-les-Fontaines a été la première ville du Vaucluse partenaire du programme national Abeille, sentinelle de l’environnement® aux côtés de l’UNAF. Ce rucher a pour vocation de sensibiliser les visiteurs, les scolaires et les administrés aux nombreux problèmes que rencontrent les abeilles et les apiculteurs mais aussi aux bienfaits des produits issus de la ruche. L’implantation de ce rucher municipal a induit de nombreux effets, en particulier l’application du « zero phyto » sur l’ensemble de la commune. Un travail de sensibilisation a également été mis en place en lien avec les écoles.

St-Pierre d’Amilly (17) - 500 habitants

voir plus Lire plus

Aux portes du marais Poitevin, en Charente-Maritime, Saint Pierre d’Amilly, commune rurale de 500 habitants, a depuis quelques années orienté sa politique vers le développement durable. La Ville a été à l’initiative de la labellisation de son école comme première éco-école rurale du département. Elle a également planté son propre arboretum sur un terrain de plus de 3000m² ainsi qu’un verger au cœur même du village, et a participé à la plantation de haies sur la commune. Une attention particulière a été portée sur le choix d’espèces mellifères. Le label APIcité® permettra de reconnaître et faire reconnaître le travail de nombreuses personnes au sein de la commune dans des actions de sauvegarde et de valorisation de l’abeille et de la nature au sens large.

Thionville (57) - 42 000 habitants

voir plus Lire plus

Troisième ville de Lorraine, deuxième ville du département de la Moselle. Située sur les bords de la Moselle, la Ville entretient un rapport affectif avec sa rivière et fait part belle aux parcs et jardins, lieux de promenades et de rencontres. Thionville s’inscrit dans une politique environnementale depuis de nombreuses années notamment en faveur de la biodiversité. Dernière action en date : un partenariat a permis d’installer 5 ruches sur la commune cette année et de produire du "miel de Thionville". L’obtention du label APIcité® permettra de mettre en lumière toutes les actions entreprises par la Municipalité en particulier celles en faveur des abeilles. De plus, la commune est labellisée 3 fleurs au label « Villes et Villages Fleuris » depuis 1992 et s’est portée candidate pour l’obtention de la 4ème fleur en 2017. Thibeille, petite abeille, mascotte de la commune sera le fil conducteur de ce dossier de candidature et fera découvrir la ville aux membres du jury ! Ainsi, l’abeille sera mise à l’honneur toute l’année 2017 sur la commune (travail avec les écoles, journée de l’abeille etc...).

Villeveyrac (34) - 3 700 habitants

voir plus Lire plus

Villeveyrac, petite commune de l’Hérault, est depuis toujours engagée dans la préservation de l’environnement et dans une démarche de développement durable. Première commune de l’Hérault à être reconnue comme Agenda 21 en 2008, elle continue son engagement par des actions transversales. L’activité économique agricole est très forte, et les élus ont compris très tôt la nécessité pour cette profession de protéger et favoriser l’implantation des abeilles et autres insectes pollinisateurs. Un travail en collaboration avec le syndicat de chasse a notamment été mené pour semer des jachères fleuries (depuis 2005), et planter des arbustes et arbres mellifères en 2010 et 2011. La mosaïque des milieux et la qualité de son environnement en font par ailleurs un site privilégié pour la présence d’espèces remarquables. La Ville est en outre passée au « zéro pesticide » total depuis 2008, et fait partie du programme Vert Demain du Syndicat Mixte du Bassin de Thau.

Vitrolles (13) - 34 500 habitants

voir plus Lire plus

Située entre le plateau de l’Arbois et l’étang de Berre, Vitrolles est au centre de l’agglomération d’Aix-Marseille. La Ville œuvre depuis de nombreuses années à la réalisation d’actions liées à la préservation de ses espaces verts et naturels ainsi qu’à la valorisation de la biodiversité locale. La mise en place de la gestion différenciée des espaces verts, de l’objectif « zéro phyto », du développement des chemins verts en zone urbaine, de potagers dans les écoles municipales, d’un partenariat avec la LPO, ou encore du reboisement du plateau, sont des actions qui caractérisent bien cette démarche. Depuis 2012, la Ville de Vitrolles a également installé des ruches via le programme de l’UNAF Abeille Sentinelle de l’Environnement®, afin de sensibiliser les habitants à l’importance des pollinisateurs. Ce projet s’inscrit au cœur de l’Agenda 21 initié par la Mairie depuis 2008.

 

Boutigny sur Essonne (91) - 3 000 habitants

voir plus Lire plus

Boutigny-sur-Essonne est située à une cinquantaine de kilomètres au Sud-est de Paris dans le département de l’Essonne. C’est un village à caractère rural avec une richesse paysagère agréable et fournie : rochers en grès de Fontainebleau, rivière Essonne, forêts, appartenance au Parc Naturel Régional du Gâtinais Français…
La Miellerie du Gâtinais, entreprise apicole située sur la commune, est un élément structurant des actions en lien avec les abeilles et les pollinisateurs sauvages, notamment en termes de formation et de sensibilisation.

Montdardier (30) - 210 habitants

voir plus Lire plus

Montdardier est une commune rurale du département du Gard. Elle est située sur le causse de Blandas au nord-ouest du département, à la limite sud du parc national des Cévennes. Le label APIcité® permettra de valoriser les actions de protection de l’environnement réalisées par la commune, dans une optique de développement durable. L’engagement de la Ville se traduit notamment cette année par la décision d’installer une ruche pédagogique qui permettra de sensibiliser le public scolaire de l’école communale. Montdardier tend depuis quelques années à proposer un tourisme de pleine nature, historique et durable autour de son patrimoine culturel et naturel. L‘adhésion au label APIcité® s’inscrit donc dans cette double perspective de protection de l’environnement comme patrimoine essentiel et de développement touristique et économique durable.

Saint-Mandé (94) - 22 398 habitants

voir plus Lire plus

La Ville de Saint-Mandé est une commune du Val-de-Marne limitrophe à Paris. Depuis 2009, elle mène des actions de sensibilisation à la protection des insectes pollinisateurs. En 2012, la Ville a mis en place un partenariat « Abeille, sentinelle de l’environnement » avec l’UNAF, symbolisé notamment par l’installation d’un rucher communal composé de 6 ruches. Le rucher et une salle communale sont depuis mis régulièrement à disposition pour réaliser des formations d’initiation à l’apiculture. Par ailleurs, chaque année, la Ville organise des actions de sensibilisation en direction du grand public pour alerter sur les menaces qui pèsent sur l’abeille et les autres pollinisateurs. Ainsi, chaque année, Saint-Mandé organise des animations dans les centres de loisir périscolaires de la ville. En outre, lors de la Fête des jardins, la récolte du miel et sa distribution aux Saint-Mandéens sont devenus un rendez-vous incontournable.

Union Nationale de l'Apiculture Française - UNAF - 26, rue des Tournelles - 75004 Paris Tel. 01 48 87 47 15 Fax. 01 48 87 76 44 Mentions légales et crédits