2ème Concours des miels de France
Accueil > Nos actions > Le Concours des miels de France

Le Concours des miels de France

UN RENDEZ-VOUS INCONTOURNABLE DES APICULTEURS FRANÇAIS !
3e édition du Concours des miels de France
Concours des Miels de France, organisé par l’UNAF
Mardi 21 Janvier 2020

Après l’énorme succès des deux premières éditions du Concours des miels de France, l’Union nationale de l’apiculture française (UNAF) a le plaisir d’organiser, en relation avec la Commission nationale technico-économique et scientifique apicole (CNTESA), le Concours des miels de France 2019 qui se déroulera dans la superbe salle des Colonnes du palais d’Iéna, au siège du Conseil économique, social et environnemental, partenaire du programme Abeille, Sentinelle de l’Environnement®, le mardi 21 janvier 2020.

Malgré une année de récolte catastrophique dans la plupart des régions, le Concours des Miels de France rencontre pour cette nouvelle édition, un succès croissant. Les miels récoltés en France sont des produits de qualité appréciés des consommateurs et l’UNAF, qui défend la filière depuis des années, souhaite avec ce Concours des Miels de France faire mieux connaître la diversité et la qualité des miels « made in France » et valoriser le travail des apiculteurs.

Cette année plus de 200 miels seront présentés dans 17 sections différentes. Une catégorie « pain d’épices » est également ouverte. Nouveauté 2020, la découverte de miels « rares » : l’UNAF a choisi d’ouvrir une section de miels « rares », confidentiels aux saveurs très particulières comme le miel d’oignon, le miel de palmier (wassaï), le miel de Buplèvre ou le miel de Mélèze…

Le concours est ouvert à tous les apiculteurs résidant en France métropolitaine et en Outremer possédant plus de 50 ruches et récoltant des lots de miel de 300 kg minimum sur le territoire français.
Le Concours des Miels de France a connu un tel succès que les miels des lauréats ont été proposés à la dégustation à l’ambassade de France aux Etats-Unis, à Washington DC, lors de leur journée portes-ouvertes, en mai dernier. Près de 3 000 personnes ont ainsi pu déguster les différents miels primés.

21 catégories sont ouvertes en différentes sections en fonction des origines florales :
Acacia ▪ Bourdaine ▪ Bruyère callune ▪ Bruyère blanche ▪ Bruyère érica ▪ Causses ▪ Châtaignier ▪ Colza ▪ Framboisier ▪ Forêt ▪ Garrigue ▪ Lavande-lavandin ▪ Miellats ▪ Montagne Polyfloral (toutes fleurs) ▪ Rhododendron ▪ Romarin ▪ Ronce ▪ Tilleul ▪ Tournesol ▪ Miel « rare ».

Les miels primés obtiendront des médailles d’Or, d’Argent ou de Bronze.
Pour les miels dont le nombre d’échantillons n’est pas suffisant pour créer une catégorie comme c’est le cas pour les miels de : Baies rose (faux poivrier), Chêne, Lavande fine, Litchi, Pissenlit, Sainfoin, Sapin, Sarrasin, Thym, Trèfle, Tropical clair et Tropical foncé, le Jury pourra, (toutefois), s’il le juge pertinent, leur attribuer un « coup de coeur ».

Pour l’Union Nationale de l’Apiculture Française, la Métropole et les départements d’Outre-Mer sont de formidables terres de miels ! Les apiculteurs, passionnés par leur travail et leurs abeilles, véritables sentinelles de l’environnement se battent avec courage et ténacité pour récolter des miels de grande qualité, malgré chaque année des conditions climatiques de plus en plus aléatoires et des mortalités importantes qui les obligent à renouveler parfois plus de 30% de leur cheptel.

Pour l’UNAF et la CNTESA, il est essentiel de mieux faire connaître la production de miels de France et ce, face à une concurrence forte composée parfois de miels d’importation frelatés. Les consommateurs toujours plus nombreux et vigilants sur la qualité et la traçabilité sont curieux en effet de découvrir des saveurs différentes.
Les jurys du 3ème Concours des Miels de France*, composés d’apiculteurs expérimentés, de spécialistes du goût comme des pâtissiers Meilleurs Ouvriers de France, chefs de renom, journalistes et personnalités éminentes détermineront les miels primés dans les différentes sections. Cette année, le Président du Jury est le célèbre cuisinier Michel Bras.

De plus en plus séduits par les miels de nos terroirs, les consommateurs ne s’y trompent pas. En revanche comme l’UNAF et UFC Que Choisir, ils exigent une plus grande transparence dans l’étiquetage des miels d’assemblages commercialisés en grande distribution.

Les députés de l’Assemblée Nationale avaient adopté un amendement de la Loi EGALIM rendant obligatoire l’indication de l’origine géographique de chaque miel qui les compose. Le Conseil Constitutionnel a supprimé cette disposition. L’UNAF exige qu’elle soit rapidement réintroduite. Le miel est un produit noble qu’il faut préserver.

Après 3 ans de combat, l’UNAF salue, le projet de décret annoncé ce 11 juillet par le gouvernement, comme une belle avancée pour les consommateurs et les apiculteurs français.
« Ce décret va enfin permettre aux apiculteurs français de mieux valoriser leur production et de garantir aux consommateurs une information loyale et pertinente qu’ils attendaient depuis longtemps ». Gilles Lanio, Président de l’UNAF

 

Dossier de presse Concours des miels de France 2020

Affiche du concours des miels de France 2019

Règlement
Fiche d’inscription

 

LES SPONSORS du 3ème Concours des Miels de France :

L’Union Nationale de l’Apiculture Française remercie les partenaires de leur participation.

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE), partenaire du concours www.lecese.fr


Sponsor PLATINE :


Sponsors OR :


Sponsors ARGENT :


Sponsors BRONZE :

 

Pour toute question contacter Virginie Hateau par mail à virginie.hateau@unaf-apiculture.info ou au 06 26 82 46 54

 

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LES PRÉCÉDENT CONCOURS 2018 et 2017

Union Nationale de l'Apiculture Française - UNAF - 5 bis rue Faÿs - 94160 Saint Mandé - Tel. 01 41 79 74 40 Mentions légales et crédits